Côte d’Ivoire: Un emprunt obligataire prévu en mars 2018

Une nouvelle vente d’obligations sur le marché de la dette est actuellement en train d’être préparée par la Côte d’Ivoire. Il s’agit de la première opération de l’année 2018 qui permettra au pays de mobiliser plus d’un milliard de dollars d’obligations libellées en dollars, euros, et F CFA.

 

Le total des obligations qui sera émis sur les marchés internationaux s’élève à 1,2 milliard de dollars. Les autorités ivoiriennes finaliseront les coûts d’emprunt de cette vente avant la décision d’augmentation des taux de la Réserve fédérale américaine

L’opération devrait démarrer avant la fin du mois de mars. C’est donc une course contre la montre pour les autorités ivoiriennes qui  n’ont toujours pas désigné les conseillers chargés de piloter la cession de ses obligations.

En outre, elles préparent un roadshow pour faciliter la ventre de ces 1,2 milliard de dollars d’obligations

Excepté la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Ghana ont avancé dans la préparation de l’émission de leurs obligations sur les marchés internationaux. Les taux des obligations de la Côte d’Ivoire dont l’échéance est fixée pour mars 2028 (1 milliard de dollars d’encours), ont grimpé de 53 points de base pour atteindre 5,82% en janvier.

Ce rendement s’explique par l’intérêt international concernant les actions et actifs des marchés émergents. La Côte d’Ivoire dispose également de 1,25 milliard de dollars d’obligations dont l’échéance est fixée pour juin 2033, dont le rendement a grimpé de 3 points, s’établissant à 6,13% le 6 février, son taux le plus élevé depuis le 22 novembre dernier.

Rappelons que les pays africains ont eu un bon exercice 2017. Exercice marqué par la forte demande d’actifs présents sur les marchés émergents.

Afrikmag.com

Suivez-nous sur Facebook sur