Côte d’Ivoire: Procès Gbagbo et Blé Goudé, les juges n’ont pas demandé de «requalifier» les charges

Koaci.com – Lundi 12 Février 2018 – Nouvelle affaire de fausse nouvelle diffusée sur les réseaux sociaux ce week-end. Celle ci concerne le procès deLaurent Gbagbo Rechercher Laurent Gbagbo et CharlesBlé Goudé Rechercher Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI).

Selon le porte-parole,Fadi Rechercher Fadi El Abdallah, contacté par KOACI, lesjuges Rechercher juges n’ont jamais demandé de « requalifier » les charges qui pèsent à la Haye dans la procédure du bureau du procureur Bensouda contre l’ancien président et son ministre.

« La Chambre, tenant compte de la position de la Défense et afin de faciliter ses préparations, demande au Procureur une version mise à jour de son mémoire de première instance et le récit détaillé de son affaire où tous les éléments de preuve documentaire soumis et les témoignages présentés au procès seraient spécifiquement liés à chacune des charges » nous précise t’il.

Il conclut en nous expliquant que: « Suite au dépôt de ce document, la Défense pourra répondre, sous 30 jours, et déposer des observations écrites sur la poursuite du procès. La Chambre décidera par la suite de la conduite future du procès. Cette décision vise notamment à assurer que les accusés puissent préparer adéquatement leur Défense, après avoir évalué correctement l’affaire du Procureur et les différents éléments de preuve. Lesjuges Rechercherjuges de la Chambre demeurent garants de l’équité du procès et assurent qu’il ne souffrira d’aucun délai injustifié. »
La diffusion de fausses nouvelles ivoiriennes sur les médias dit “sociaux” prend une ampleur aussi considérable qu’inquiétante au fil du temps qui passe.

Après le précédent de l’affaire “KOACI-Michel Gbagbo” et au regard de la gravité des fausses nouvelles diffusées sur les médias “sociaux”, allant jusqu’à clairement porter atteinte à la sureté de l’Etat ou diffamer de la plus horrible des manières les plus hautes personnalités du pays, les autorités n’ont jusqu’à ce jour porté plainte contre les diffuseurs et leurs complices.

Donatien Kautcha, Abidjan

Suivez-nous sur Facebook sur