Attaques xénophobes : « il n’y a pas de raison de s’excuser », dixit le maire de Johannesburg (vidéo)

Le maire de Johannesburg, Herman Mashaba est connu pour sa position ferme sur l’immigration et lors d’une interview accordée mardi soir à CNBC Africa, il a refusé de compromettre ses principes après les récentes attaques xénophobes en Afrique du Sud.

Au total, 12 personnes ont été tuées lors de multiples manifestations dans la ville de Gauteng. Dix des victimes étaient en fait des Sud-Africains. Les violences ont été condamnées, ce qui a incité le Président Cyril Ramaphosa à envoyer des émissaires dans plusieurs pays africains pour transmettre ses excuses.

Alors que le président sud-africain cherche à apaiser les tensions, la position effrontée d’Herman Mashaba pourrait ajouter de l’huile sur le feu. Il a déclaré lors de son interview qu’il n’était pas nécessaire pour lui de présenter ses excuses aux Africains.

Selon le maire, le gouvernement devrait plutôt présenter des excuses aux 10 millions de chômeurs sud-africains et filles qui finissent par être victimes du trafic sexuel.

« Il n’y a pas de raison de s’excuser. Nous devons amener le président et les Affaires intérieures à faire quelque chose (au sujet de l’immigration). De quoi voudrait-on que je m’excuse ? … Le pays doit des excuses officielles à des milliers, sinon des millions de nos jeunes filles qui sont contraintes de se prostituer par des syndicats internationaux de la drogue ».

« Nous n’allons pas fermer les yeux sur un crime aussi maléfique qui se passe dans notre pays. Le gouvernement doit également des excuses officielles aux 10,2 millions de Sud-Africains qui sont aujourd’hui sans emploi en raison des milliards de marchandises contrefaites introduites illégalement dans le pays, mettant en péril le commerce des fabricants locaux », a-t-il souligné.

 

Source: news24

Suivez-nous sur Facebook sur