Afrique-France : sur les réseaux sociaux, le grand bazar du complotisme et des rumeurs

Vrais-faux jihadistes, pillage organisé, leaders africains manipulés… Les réseaux sociaux sont une incroyable caisse de résonance pour les rumeurs et thèses complotistes. Tour d’horizon de quelques-unes d’entre-elles, entre fake news et approximations plus ou moins volontairement entretenues.

• Vrais-faux jihadistes

Au Sahel, accusent certains, les terroristes qui s’attaquent aux armées régulières – l’armée malienne, notamment – seraient en réalité des soldats français « déguisés en jihadistes peuls ou dogons ». Variante moins audacieuse : ces groupes terroristes seraient financés et armés par la France.Lire la suite sur jeuneafrique.com

Suivez-nous sur Facebook sur